Pour tous renseignements appelez au 02 47 25 20 20

Airbus Group a annoncé, vendredi, un projet de rachat d’une petite banque allemande, la Salzburg München Bank AG, pour la transformer en « Airbus Group Bank ». La transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, devrait être finalisée d’ici la fin de l’année, après autorisation par les autorités allemandes. Ce rachat permettra « de fournir des solutions

Certim, une PME employant 20 salariés et réalisant un chiffre d’affaires de 8,5 millions d’euros, participe à la plupart des programmes d’Airbus, dont elle est un fournisseur de rang 1. Cette société, née il y a 60 ans, imagine les lignes ou les outils pour chaque modèle d’aéronef et a pour clients les grands noms

Tags :

Zodiac Aerospace est, aujourd’hui, le premier constructeur mondial de sièges d’avion depuis le rachat du britannique Contour. Il réalise en effet 40% du chiffre d’affaires mondial d’une industrie qui produit un million de sièges par an. Par ailleurs, le groupe fabrique de nombreux autres éléments des appareils commerciaux actuels : portes de cockpit et de

L’Asie représente désormais 36% du carnet de commandes de l’avionneur avec plus de 1 700 avions à produire, explique Tom Enders, le PDG d’Airbus Group. L’an passé, il a obtenu 82 % des commandes venues de cette partie du monde (soit 379 appareils) et 68% du montant total financier correspondant (51,8 milliards de dollars). Aujourd’hui,

Le chiffre d’affaires de Michelin a été de 20,25 milliards d’euros l’an passé et son résultat opérationnel de 2,23 milliards, notamment impacté par l’euro fort qui a sous-valorisé la valeur des ventes du groupe hors zone euro. Parallèlement, le groupe a ramené sa dette nette d’un milliard d’euros en 2012 à 142 millions l’an dernier.

Dans une interview, Jean-Dominique Senard, gérant de Michelin, précise que son groupe investira 800 millions d’euros en France d’ici 2019, expliquant : « C’est un signe fort que nous sommes attentifs à notre ancrage en France ». Sur cette somme, plus de 100 millions seront consacrés à la modernisation du centre de recherches de Ladoux, près de

Tags :

Selon Airbus, les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique auront besoin de 11 000 avions, passagers et fret, au cours des 20 prochaines années, dont 4 130 gros-porteurs (3 350 bicouloirs et 780 appareils de très grosse capacité). Ce qui représente une valeur estimée à 1 800 milliards de dollars et quelque 37% de la

TOP